Portrait de Simone de Beauvoir dans sa jeunesse
Ma Biographie
11/4/2022

Une autobiographie à lire – Mémoires d'une jeune fille rangée, Simone de Beauvoir

Aujourd'hui, dans notre rubrique Une autobiographie à lire, plongeons-nous dans le premier volet de l’œuvre autobiographique de Simone de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée. La célèbre écrivaine et féministe publie ses mémoires en 1958, décrivant son éducation, sa passion pour la philosophie et pour l’anticonformisme.

Simone de Beauvoir, écrivaine et féministe

Un père avocat et une mère issue de famille bourgeoise donnent naissance à la jeune Simone de Beauvoir, le 9 janvier 1906, à Paris.

Scolarisée aux Cours Désir, établissement parisien qui recevait et éduquait les jeunes filles de la haute bourgeoisie, elle développe sa foi en grandissant et entame la création de sa propre identité, grâce à laquelle elle s’émancipera. Son père, passionné d'art et de théâtre, pousse la jeune Simone à devenir écrivaine. Contrairement aux mœurs de l'époque, il ne l'obligera pas à se marier.

Après l'obtention de son baccalauréat en 1925, elle étudie les mathématiques puis les lettres à l'Institut Saint-Marie de Neuilly, où elle se forge une forte culture littéraire.

Elle obtient son certificat de mathématiques, de latin, de littérature et de philosophie en 1927. En 1929, elle est reçue deuxième au concours d’agrégation de philosophie derrière son futur mari, Jean-Paul Sartre.

Simone de Beauvoir en train de lire à son bureau rempli de papiers
Simone de Beauvoir en train de lire à son bureau en 1953 © Getty/Keystone-France

À la suite de son agrégation, elle enseigne à Paris, à Marseille, puis dans un lycée au Havre, où son mari est par ailleurs enseignant.

De retour à Paris en 1943, elle sera révoquée définitivement de l'Éducation Nationale à cause d'une plainte reçue pour "incitation de mineure à la débauche".

Avec Jean-Paul Sartre, ils fondent la revue des Temps modernes qui a pour but de faire connaître l'existentialisme au travers de la littérature contemporaine. Simone de Beauvoir continue d'écrire seule ses propres œuvres.

Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre sur une promenade
Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre en septembre 1960 © AFP/STF

En 1949, elle publie Le Deuxième Sexe, essai existentialiste dans lequel elle s’intéresse à l’infériorisation de la femme et à ses causes. Dans ce récit, elle incrimine tant les femmes, pour leur passivité, leur soumission et leur manque d’ambition ; que les hommes pour leur sexisme.

En 1954, elle obtient le prix Goncourt et devient l'une des auteures les plus lues au monde. À partir de 1958, elle entreprend de rédiger son autobiographie en plusieurs volumes, œuvre commençant par le roman que nous allons aborder aujourd’hui, dans lequel elle décrit le milieu bourgeois duquel elle est issue.

Elle perd son mari, Jean-Paul Sartre, en 1980 et écrit La Cérémonie des Adieux où elle retrace les dernières années de son compagnon. Simone de Beauvoir s'éteint le 14 avril 1986, à Paris.

Mémoires d'une jeune fille rangée en quelques mots

Contrairement à ce que le titre de l’œuvre peut laisser croire, il ne s’agit pas de “mémoire” à proprement parler, simplement du récit des vingt premières années de l’auteure.

Décrivant son éducation dans une famille bourgeoise et érudite, elle nous décrit le virage qu’elle a pris par rapport au destin tout tracé proposé par sa famille. La littérature, la philosophie et ses relations font naître en elle la volonté de s’engager socialement et philosophiquement, dans le but de s’affirmer et de choisir par elle-même son destin.

Ce récit décrit la construction d’une identité, forgé grâce à un code de valeurs et à l’admiration qu’elle voue à son cousin Jacques ou sa camarade Zaza… Véritable éloge à la philosophie, de Beauvoir relate ses premières expériences avec ce qu’elle considère comme une manière d'aller “droit à l’essentiel”.

Simone se détache au fur et à mesure de sa famille, des cours Désir et de ses camarades de classe qu’elle trouve de moins en moins brillants. Seul Jean-Paul Sartre se démarque, il l’inspire et suit globalement la même trajectoire qu’elle, tout en portant les mêmes valeurs. Ils finissent par devenir compagnons.

Et pourquoi pas vous ?

Pour vos proches, votre vécu est aussi important que celui de Simone de Beauvoir, il leur apporte votre expérience et votre vision du monde. De plus, le partage avec votre entourage ne pourra que créer de forts liens, créant le souvenir pour vos proches et valorisant votre parole.

Lancez-vous dans l'écriture de votre autobiographie ! Découvrez notre solution pour écrire facilement son autobiographie !


Découvrez nos autres articles :

Suggestions d'articles

Pour ne rien rater !

Recevez les derniers articles du moment, des suggestions de recettes de cuisine, des activités à faire en famille et les offres promotionnelles
Offres en exclusivité !